GMV

GMV

Description et thématiques de recherche de l’équipe :

L'équipe Génomique et Métabolisme de la Vigne (GMV) est composée de 14 personnes : 7 personnels permanents INRAE (1 DR, 1 CR1, 1 IR, 3 IE, 1 TR), 2 personnels de l'Université de Strasbourg (1 MDC, 1 IR) et 5 personnels CDD (1 postdoctorant, 1 doctorant, 1 IR, 2 IE) (au 1er mars 2024).

Ces dernières années, l’équipe GMV s’est attachée à mieux comprendre le déterminisme du métabolisme de la vigne, en relation avec la qualité des raisins et des vins et la résistance aux bioagresseurs. L’équipe combine des approches de métabolomique, de génomique structurale et de génomique fonctionnelle pour identifier les gènes majeurs déterminant la qualité des raisins et des vins et pour une meilleure compréhension des bases métaboliques de la tolérance et / ou de la sensibilité aux bioagresseurs. Au niveau opérationnel, l’équipe est constituée de deux groupes thématiques : le groupe de « Génomique et connaissance des génomes » animé par Camille Rustenholz (MDC de l'Université de Strasbourg et animatrice adjointe de l’équipe) et le groupe « Métabolisme de la vigne » animé par Philippe Hugueney (DR INRAE et animateur de l’équipe). Ces deux thématiques sont naturellement étroitement associées au sein de l’équipe GMV, ce qui permet à l’équipe maîtriser toutes les approches d’intégration de données omics pour l’optimisation de la création des variétés de vigne du futur. Les thématiques de recherche de l’équipe sont structurées en trois axes :

L’équipe gère la plateforme analytique ainsi que le serveur informatique de l'UMR SVQV.

L’équipe utilise également des approches de génétique pour la recherche de gènes candidats associés à des caractères d’intérêt, ces approches étant réalisées en étroite collaboration avec l’équipe de Génétique et Amélioration de la Vigne (GAV), qui possède l’expertise en génétique et le matériel végétal approprié. L’équipe collabore enfin avec l’équipe Virologie et Vection (ViVe) sur l’identification de sources de résistance au virus du court-noué de la vigne et la compréhension des multi-infections virales dans le cadre de la maladie de la jaunisse de la betterave. Enfin, l’équipe GMV est reconnue pour son expertise en génomique structurale et fonctionnelle appliquée au métabolisme spécialisé des plantes, expertise qui est au centre de nombreuses collaborations au niveau national et international.

 

Projets majeurs

ApoStress

FunDur

GRAPEDIA

PIVERT

WiVitis

 

Publications majeures

Collaborations

  • INRAE Montpellier (AGAP, CBGP), Bordeaux (EGFV, BIOGECO), Angers (IRHS), Evry (EPGV)
  • Université de Haute Alsace, Université de Lorraine, Université du Littoral Côte d'Opale de Calais, Université Jean Monnet de St Etienne, Comité Champagne
  • Karlsruhe Institut of Technology (Allemagne), Julius Kühn-Institut (Allemagne), Staatliches Weinbauinstitut Freiburg (Allemagne), Université de Freiburg (Allemagne), Dienstleistungszentrum Ländlicher Raum Rheinpfalz de Neustadt (Allemagne), CeBiTech (Allemagne), CIBIO Porto (Portugal), TomsBiolab (Espagne), CITA (Espagne), Fondazione Edmund Mach (Italie), Université de Padoue (Italie), CSHL (États-Unis)

Date de modification : 14 février 2024 | Date de création : 14 février 2024 | Rédaction : INRAE Grand Est-Colmar